Révision du droit des marchés publics

Le 21 juin 2019, le Conseil national et le Conseil des États ont adopté à l’unanimité (moins deux abstentions au Conseil national) la révision totale de la loi fédérale sur les marchés publics (LMP). Après avoir débattu intensément du projet de loi au cours de plusieurs sessions les Chambres fédérales ont éliminé leurs divergences. Parallèlement, l’accord révisé de l’OMC sur les marchés publics (AMP 2012) a été adopté à l’unanimité (moins une abstention au Conseil national). Les dispositions d’exécution et les mesures de mise en œuvre sont actuellement en cours d’élaboration. La loi et l’ordonnance devraient entrer en vigueur le 1er janvier 2021.

Outre la mise en œuvre de l’AMP, l'un des principaux objectifs de la révision était d’harmoniser autant que possible et lorsque cela était pertinent les législations fédérale et cantonales en matière de marchés publics. Cette harmonisation est demandée par l'économie depuis plusieurs années, l'hétérogénéité du droit actuel constituant une source d'insécurité juridique et de procédures coûteuses. En 2012, un groupe de travail paritaire de la Confédération et des cantons a entrepris de réviser, en les harmonisant, les textes de la LMP et de l'accord intercantonal sur les marchés publics (AIMP).

En se prononçant aussi clairement en faveur du projet de la Confédération, les Chambres fédérales ont également approuvé ce projet commun entre la Confédération et les cantons. La prochaine étape consistera à poursuivre le processus d'harmonisation au niveau cantonal, tandis que les travaux relatifs aux dispositions d’exécution et aux mesures de mise en œuvre commenceront au niveau fédéral. À cet égard, une attention particulière sera accordée au changement de paradigme voulu par le Parlement, à savoir une transition vers des marchés publics plus durables et une concurrence axée sur la qualité.

Le droit des marchés publics règle un secteur important de l'économie suisse. En 2017, l'administration fédérale centrale a acquis à elle seule pour 5,7 milliards de francs de travaux de construction, de biens et de services. L'AMP révisé ouvre de nouvelles possibilités de marchés à hauteur de 80 à 100 milliards de dollars par an.

Informations complémentaires

Dernière modification 15.11.2019

Début de la page

https://www.bkb.admin.ch/content/bkb/fr/home/oeffentliches-beschaffungswesen/revision-des-beschaffungsrechts.html